Author:
• mercredi, novembre 18th, 2015
Chili

Par la raison ou par la force.

1 euro = 759 pesos chilien

16 novembre

32_1

Désormais nous sommes au Chili.

33_1

Mais sans aucun document, la douane est à l’entrée de San Pédro de Atacama.

Arrivée à la douane petit contrôle sanitaire, interdiction de fruits et légumes etc… Autorisation de 90 jours pour le véhicule et nous mêmes, aucune photocopie et rien à payer, il nous reste à trouver une assurance.

34_1

Nous dormons sur la place de San Pédro de Atacama (village très touristique) carrefour de voyageurs de tout poils. Sur la photo ce Mercedes de plus de 40 ans dans lequel vit un couple argentin. S 22°54.583 W 68°11.925 altitude 2427 m.

17 novembre 2015

1

Place principale de San Pedro de Atacama.

2

Son église.

3

Le restaurant dans lequel nous avons déjeuner ce midi pour avoir une wifi mais pas de bol cela ne fonctionne pas, conclusion repas bon wifi mauvaise.

Nous passons la soirée à discuter avec d’autres voyageurs.

4

Par exemple Lina, Axel et leur fille Piia de Bretagne.

Le soir pour avoir une wifi correcte nous nous rendons au camping Los Abuelos, très bonne wifi mais très mauvais prix, 50 $ annoncé et après une série de grimaces et de gestes de mécontentement , la señorita le baisse à 40 $ et nous précise qu’il faut sortir à 13 h. Pour la peine pas de photo !

S 22°54.370 W 68°12.225

18 novembre

A 13 h 15 nous sortons du camping et nous stationnons à côté et profitons de la wifi jusqu’à minuit puis nous retournons sur la place de la avant-veille.

19 novembre

Passons la journée à traîner et à discuter sur la place de San Pedro essayant de trouver une assurance pour le véhicule mais en vain.

20 novembre

5

Nous visitons la vallée de la Lune qui se trouve à 5 km.

6

Entrée : 2500 pesos par personne avant midi sinon 3000.

7

Tous les bus des agences arrivent à partir de 16 h, certes les couleurs sont plus belles.

8

Nous avons fait le choix de la tranquillité.

9

.

9BIS

.

11

Los tres marias.

12

Direction la mine de sel.

13

.

14

Je descends dans la mine.

15

On aperçoit un gros câble d’acier pour descendre et surtout remonter.

16

Je me retourne vers la sortie, ça va elle n’est pas trop loin…

17

Muni d’une pile quelques stalactites de sel.

Pas une seule trace d'humidité dans cette mine.

Pas une seule trace d’humidité dans cette mine.

19

On peux descendre plus profond mais j’ai oublié mes gants et le câble est agressif et puis seul on ne sait jamais…

20

C’est pas le tout maintenant il faut ressortir.

21

.

23

.

24

.

25

J’apprécie de revoir le soleil.

26

Décor lunaire, le site c’est bien approprié son nom.

27

Retour au G.

28

Nous pouvons venir jusqu’à la mine en véhicule mais un peu de marche ne fait pas de mal.

29

Un G sur la lune !

30

Nous continuons la visite.

31

.

32

Compresseur abandonné.

33

Direction le sentier de la dune.

34

.

35

.

36

.

36BIS

.

37

.

38

.

39

.

40

.

41

.

42

.

43

J’en prends plein les yeux.

44

.

45

Ensuite nous prenons la direction des geysers del Tatio.

46

Qui se situent à environ une centaine de km.

47

Le meilleur du spectacle est à l’aube.

48

Dans cette région plutôt sauvage et aride, les vigognes sont toujours présentes.

49

Environ 35 km avant, nous nous posons pour la nuit, au soleil couchant la température chute de façon vertigineuse. A titre exceptionnel nous enfilons des pyjamas molletonnés.
S 22°31.393 W 68°00.545 altitude 4244 m.

21 novembre

5 h le réveil sonne, nous ressentons une certaine fraîcheur, je regarde la température -13° ! J’appuie sur le bouton du chauffage et un doux ronronnement se fait entendre, la chaudière a démarré du premier coup sans problème. Par contre la vidange de l’évier ne s’écoule plus certainement gelée en bas mais cela est un détail.

1

C’est l’heure de pointe.

2

La température est toujours négative mais très supportable dans cette ambiance de vapeur et sans vent.

3

Le site est une activité géothermique et non volcanique.

4

Aucun gaz toxique et odeur nauséabonde.

5

.

6

.

7

.

8

.

9

Pour amuser les touristes certaines agences font cuire des œufs en surface dans l’eau qui bouillonne.

10

L’eau qui jaillit est bouillante.

11

.

12

.

12BIS

C’est en hiver que les geysers fonctionnent le plus, ils peuvent atteindre 7 m de haut par une température extérieure de -17°, nous sommes en été donc pas de grand jet.

13

Quelques bactéries nous donnent de belles couleurs.

14

.

15

.

16

.

17

.

18

.

19

.

20

Certains viennent se réchauffer les pieds !

21

Nous rebroussons chemin pendant quelques km.

22

Puis prenons la piste à droite direction Calama.

23

Nous laissons le flux de touristes derrière nous qui tous retournent à San Pedro.

24

Après la piste une belle route.

25

.

26

Nous traversons cette zone désertique.

27

.

28

Longue et monotone.

Nous arrivons à Calama en fin de matinée, direction le centre commercial, il y en a 3 au choix dans un mouchoir de poche Tottus, Jumbo et Lider. Les assurances étant fermées le samedi après-midi, il nous faut attendre lundi matin.

29

Nous allons dans un camping Extraccion pour le week-end, 5000 pesos par personne.
L’employée veut 5000 pesos pour le véhicule, je lui réponds que nous ne prenons pas l’électricité, elle laisse tomber.

22 novembre

30

J’en profite pour une petite vidange et oui encore 5000.

23 novembre

Ce lundi matin nous trouvons une assurance PENTA SECURITY, 1839 avenue Eleuterio Ramirez, S 22°27.977 W 068°55.319 qui nous assure du 23/11/2015 au 29/02/2016 pour 170 €, couvrant les pays suivants : Chili, Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay.

Dans l’après-midi nous trouvons une wifi dans le centre commercial Mall Plaza Calama dans la galerie au premier étage coin restauration.

S 22°27.220 W 068°55.185.

Le temps passe vite nous retournons passer la nuit au camping.

24 novembre

Durant les 3 jours sur ce camping nous n’avons vu ni voyageurs ni personnels donc tranquille à condition d’aimer la musique étant donné que le camping est intégré dans un complexe sportif dès 9 h le matin et ce jusqu’à 19/20 h, vous vivez au rythme d’une discothèque (radio libre). Il fait toujours très chaud et frais la nuit. Cet après-midi nous mettons enfin les voiles.

1

Nous retournons à San Pedro par la route directe.

2

Dans le désert de Atacama il n’y a pas d’eau mais du vent.

3

Surface aride à perte de vue.

4

.

5

Nous approchons de San Pedro.

Nous retrouvons le parking du village et ce soir c’est la fête, 35ème anniversaire de la municipalité de San Pedro.

6

Il est minuit depuis le véhicule nous profitons du feu d’artifice.

7

Suivi d’un concert juste à côté de nous.

8

A 2 h du matin tout s’arrête et nous tombons dans les bras de Morphée.

25 novembre

Carina et Marc (les p’tits belges) nous rejoignent, nous passons l’après-midi ensemble.

26 novembre

9

Dans la matinée direction l’Argentine par le paso de Sico. (200 km)

10

Environ à mi-chemin nous avons le choix de continuer par la route ou prendre une piste sur gauche.

11

La piste l’emporte.

12

.

14

Nous aprochons de la Laguna Lejia.

15

Couleur différente pour cette lagune.

16

;

17

Toujours avec les mêmes habitants : les flamants.

18

.

19

.

20

.

21

Environ 5 km avant la frontière nous nous posons pour le bivouac.
S 23°50.426 W 067°21.129 altitude 4369 m.

 

 

 

Category: CHILI 2015/2016
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.