Author:
• mercredi, avril 01st, 2015

22 mars

Nous apprenons par le biais du Net que le ferry Panama/Colombie effectue sa dernière traversée de la saison le 20 avril, cela ne fait aucun doute il faut que l’on accélère le rythme !

1

Direction Le Salvador.

2

En Espagne c’est le taureau au Guatemala c’est le poulet !

3

Quelques tonnes de bananes !

Il est 17 h, nous arrivons à la frontière du Salvador et là premier FLOP !

GROSSE ERREUR DE DEBUTANT

Pour sortir du Guatemala on nous demande le certificat d’importation provisoire. Nous sommes rentrés au Guatemala à la frontière d’El Ceibo, il n’y a que 4 personnes qui gèrent les entrées, dans le bureau d’immigration je demande le papier pour le véhicule et là surprit il me dit : cela n’est pas nécessaire, voyant mon étonnement il tamponne la photocopie de la carte grise avec la date et sa signature et c’est comme ça, pendant une vingtaine de jours, que nous avons circulé illégalement dans tout le pays. Le douanier nous explique qu’il nous est impossible de sortir le véhicule sans ce foutu papier ! Une seule et unique solution : retourner à la frontière d’entrée. On jette un œil sur le GPS, il nous indique 800 km ! Le moral en prend un coup car nous sommes obligés de laisser nos amis avec qui nous avions choisi de passer les frontières à venir. Nous dormons à la douane. Jean-Philippe se propose même de faire la route avec moi pour prendre le relais au volant et à Michèle de rester avec Bé dans le Sprinter. C’est trop gentil à eux mais nous devons assurer notre erreur.

23 mars

Au Guatemala souvent la moyenne de déplacement se situe entre 40 et 50 km/h.

La journée va être longue, les conditions de circulation sont très variables : les énormes nids-de- poule, les topes par dizaine (dos d’âne qu’il faut passer au pas sous peine de détruire les suspensions), les bestioles en tout genre et beaucoup de poids-lourds qui sont à la peine dans les côtes et j’en passe… Dans la matinée un SMS nous redonne du baume au cœur ! Tous nos amis ont décidé de nous attendre au Salvador à une 100 de km de la frontière. De retour à El Ceibo le douanier est étonné de notre situation, nous mettons 10 minutes pour obtenir le permis de circuler et coller la vignette sur le pare-brise contre 160 Quetzals.

4

Les « filles » poussez-vous, nous sommes pressés !

25 mars

5

Enfin nous sommes au Salvador, déjeuner rapide sur le bord de la route, plus que 40 km pour retrouver la « caravane ».

6

Nous les retrouvons dans ce magnifique jardin aquatique, 5 $ pour le véhicule et 4 $ par personne. N 13°51.440 W 089°21.613

7

5 bassins au choix

8

.

9

.

10

.

11

A notre arrivée, nous sommes accueillis avec un dessert crème glacée poire-chocolat et le soir un vrai petit festin ! Il y a vraiment des gens extraordinaires sur cette planète !

26 mars

Départ de bon matin et les frontières s’enchaînent. Après la sortie du Salvador c’est l’Honduras, 14 $ pour le chien, 36 $ pour le véhicule, visa 3 $

Il est très pratique d’avoir 2 ou 300 dollars sur soi avant le passage des douanes. 

12

Pays très pauvre.

13

Traversée rapide.

14

Frontière Honduras/Nicaragua
Les formalités sont un peu longues, il fait très chaud, visa 12 $, nous prenons l’assurance véhicule à la frontière (12 $), pour le chien 14 $, la nuit est tombée nous dormons sur place.

27 mars

Direction la frontière du Costa Rica, beaucoup plus cool, visa 90 jours, assurance véhicule 35 $, rien pour le chien uniquement photocopies et tampons du service vétérinaire.

15

45 km après l’entrée du Costa Rica, nous passons 2 nuits au bord du pacifique.
N 11°01.847 W 085°44.667

28 mars

16 BSI

Bivouac de rêve.

16

Repos apprécié après ce marathon.

17

Les enfants en profitent pleinement.

29 mars

18

Direction la plage Brasilito.

19

Ces plages sont souvent accessibles par des pistes.

20

Notre voisin.

21

Belle tête.

22

Bivouac pour 2 nuits.
N 10°24.749 W 085°47.693

1

Nous levons le camp direction le parc Barra Honda.

2

A l’entrée du parc il reste 2 km de piste accessible uniquement en 4×4, nous embarquons tous dans le G.

3

Nous sommes à la fin de la saison sèche, la forêt manque cruellement de verdure.

4

Quelques bizarreries.

5

.

6

Entrée de la grotte pour les enfants (passage au chausse-pied pour les adultes).

7

Arrivée au mirador.

8

.

9

Bivouac plage Organos
N 09°48.928 W 084°53.757

 

Category: COSTA RICA 2015
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.