Author:
• mercredi, juillet 01st, 2015

23 juin

0

Nous nous rendons à Quito chez Mercedes poids-lourds où Jean-Philippe a rendez-vous.
S 00°20.210 W 078°33.011

1

Le Sprinter doit être immobilisé au minimum 12 heures.

2

A gauche le Mercedes 814 de Elodie et Kenny (une connaissance de Bé et Jean-Philippe) qui totalise 1 million de km qui sont là juste pour passer la soirée ensemble.

Chose étonnante nous sommes 4 familles dans la concession dont 3 françaises, cerise sur le gâteau le chef d’atelier nous autorise tous à dormir dans la concession.

3

Nous dînons tous dans le Merco de Kenny et Elodie, leur cellule de 6 m aménagée par leurs soins dans une caisse de déménagement est plutôt réussie.

24 juin

4

Le chef d’atelier nous indique un petit resto à 50 m d’ici, nous déjeunons tous ensemble pour 2,25 $ par personne.

5

Nous quittons Auto Leader (Mercedes) pour le national park Cotopaxi au sud de Quito.

6

A mi-chemin bivouac au bord de la piste.
S 00°25.994 W 078°27.290

7

Arc en ciel au coucher de soleil.

25 juin

8

Ce matin mauvaise pioche la piste est barrée.

8BIS

Même sur les pistes la maréchaussée est à pied d’œuvre !

9

Cette fois ci c’est la bonne.

10

La piste principale du parc est en tôle ondulée !

11

L’entrée est gratuite juste présenter son passeport.

12

Nous allons jusqu’au parking du volcan à 4600 m, la météo est exécrable pluie, brouillard et vent à décorner les taureaux, température 1°, inutile de se rendre au refuge à pied, la visibilité est nulle.

13

Nous rejoignons la seule aire de camping autorisée dans ce parc.

14

Cet emplacement équipé d’un barbecue est immense.
S 00°37.912 W 078°28.382 altitude 3898.

15

Nous ne sommes pas dérangés par les voisins.

16

Nous sommes surpris de la quantité de fleurs à cette altitude.

17

.

18

.

19

.

20

.

21

Prairie à perte de vue.

22

Dans l’après-midi le ciel se dégage, nous pouvons admirer le volcan qui culmine à 5897 m depuis notre bivouac.

26 juin

0

En équateur l’huile 100% synthétique se fait rare même Mercedes n’en a pas.
S 00°55.893 W 078°37.314

Kenny nous a donné les coordonnées d’une boutique spécialisée dans les huiles moteur.

1

En équateur l’huile 100% synthétique se fait rare même Mercedes n’en a pas.
S 00°55.893 W 078°37.314

2

Nous avons trouvé notre bonheur et pour celui qui le souhaite vidange gratuite.

3

Ensuite direction la laguna de Quilotoa plein ouest.

4

400 m plus bas, lac de cratère de 3 km de diamètre datant de plusieurs siècles.

5

Bivouac juste à côté S 00°51.871 W 078°55.044
Nous sommes bercés toute la nuit par un vent fou.

27 juin

5BIS

Nous allons au belvédère à quelques km de là.

5TER

.

6

Nous observons l’effet de l’érosion.

6TER

7

Nous prenons une piste un peu au hasard qui ne figure pas sur la carte ni sur le GPS.

8

Un vrai patchwork de culture.

9

.

10

Tout le monde à table !

11

.

12

.

13

.

14

.

14BIS

.

15

Ici on commence très tôt !

16

Toute la famille se promène !

17

.

18

.

18BIS

Pause café.

19

Pause café.

20

.

21

Nous prenons une piste pour rejoindre à une centaine de km le volcan de Chimborazo.

22

Changement radical de végétation.

23

De la poussière nous passons à la boue.

24

La culture de canne à sucre s’étend sur des dizaines d’hectares.

25

.

26

Bivouac S 01°08.006 W 079°04.606 altitude 1565 m.

28 juin

1

Toujours en direction de la réserve de Chimborazo.

1BIS

.

 

2

.

2BIS

.

3

Encore dans les cannes à sucre.

3BIS

.

4

Elles sont pressées sur place.

5

Salut !

5BIS

.

6

Vive la verdure !

7

.

7BIS

.

8

Attention le vide n’est pas loin !

9

.

10

Joli poilu !

10BIS

.

11

Nous prenons de la hauteur.

12

On se croirait à bord d’un Airbus !

13

Et bien non, nous sommes à bord du G !

14

Pause déjeuner planqués dans les sapins pour se protéger du vent fou.

14BIS

De plus en plus de lamas dans la région.

15

Ici plus de verdure.

16

Nous approchons du volcan.

17

Plus que quelques km.

18

Près de 5000 vigognes vivent dans cette réserve.

19

Enfin en ligne de mire.

20

.

21

.

22

.

23

Record absolu pour le G.

24

Petite balade jusqu’à 5000 m, record absolu pour moi, le vent dans le pif c’est terrible !

25

Vue sur le parking dans un décor minéral.

26

Le mont le plut haut de l’Equateur 6310 m.

27

Sa dernière éruption remonte à 1500 ans.

28

Son sommet reste enneigé toute l’année.

29

Nous sortons de la réserve pour chercher le bivouac.

30

.

31

.

32

.

33

.

34

Bivouac S 01°31.838 W 078°52.940
Altitude 4230 m.
Tranquille sauf notre ami le vent qui nous bérouette toute la nuit.

30 juin

 

1

C’est reparti direction Bahia de Caraquez.

2

Dans la région beaucoup de maison en bambou.

3

Cette route est bien dégradée.

4

Pas besoin de chambre froide !

Quelques embouteillages en traversant Quevedo.

Quelques embouteillages en traversant Quevedo.

6

.

7

Un virage de trop !

8

.

9

Je veux la même !

10

Arrivée à Bahia de Caraquez.

11

.

12

.

13

Nous cherchons un bivouac sur la falaise.

14

Débroussaillage.

15

.

16

.

L'endroit est sympa mais trop dangereux en cas d'incendie, nous sommes dans un cul-de-sac.

L’endroit est sympa mais trop dangereux en cas d’incendie, nous sommes dans un cul-de-sac.

18

Donc demi-tour.

19

.

20

Finalement nous redescendons vers la plage.

21

Bivouac S 00°37.235 W 080°27.232
Nous y passons deux nuits.

 

Category: EQUATEUR 2015
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.