Author:
• vendredi, octobre 02nd, 2015

27 septembre

1

De retour à Cotahuaci nous retrouvons le bitume, on regonfle.

2

Nous prenons la direction de Cusco (600 km).

3

Traversée d’un village parmi tant d’autres et au bout de 10 km le bitume disparaît.

4

Nous sommes dans une région du Pérou où les routes asphaltées se font rares.

5

Petite particularité : le caniveau central, en vélo ne pas avoir la tête en l’air !

6

.

7

La piste est bonne pas de dégonflage.

8

.

9

.

10

Cultures en terrasse datant certainement de l’époque Incas.

11

Ouverture automatique des portes !

12

.

13

Le soleil descend et nous aussi.

14

La nuit tombe et toujours pas de bivouac en vue.

15

On ne va pas tout de même pas dormir sur la piste !

16

Ouf enfin, il fait nuit noire (photo du matin).
S 14°58.333 W 072°43.356 altitude 3650 m.

28 septembre

1

Lors de ma petite promenade matinale, bivouac vu d’en haut.

2

Dans la fraîcheur du matin nous reprenons la piste.

3

.

4

.

5

Nous découvrons toujours de nouveaux paysages.

6

Très peu de faune sauvage à part quelques vigognes et vizcachas.

7

Ce matin nous apercevons ici et là quelques glaçons.

8

.

9

.

10

Descente dans le sable mou.

11

.

12

.

13

.

14

.

14BIS

.

15

Pause déjeuner, je commence à m’inquiéter en regardant ma jauge de gasoil, je ne m’attendais pas à plusieurs centaines de km de pistes, sans station, le GPS ne fait aucune distinction entre une piste ou une route.

16

.

17

.

18

Les km défilent et l’aiguille descend doucement mais sûrement.

19

Nouveau record pour le G et nous même.

20

Depuis ce matin nous n’avons croisé aucun véhicule.

21

Ce n’est pas l’endroit rêvé pour la panne sèche !

23

.

24

Jolies nuances.

25

Le ciel devient menaçant.

26

Nous passons dans des couleurs beaucoup plus sombres.

27

.

28

.

28BIS

.

29

On n’y croit pas ! Arrivés à Izcahuaca barrage sur la fin de piste, à 30 m on aperçoit la panaméricaine .

Manifestation pour cause écologique, les gens en ont marre de respirer la poussière dans le village avec le trafic, après une heure de blocage ils décident de nous laisser passer avec deux autres locaux. Du coup j’ai eu le temps de me renseigner sur la prochaine station, elle est à une bonne quarantaine de km, une chance la route descend pendant tout ce trajet. A la tombée de la nuit nous arrivons à la station à Chalhuanca, il était temps le voyant est allumé depuis un certain temps.

30

Bivouac sur la place du village
S 14°17.684 W 073°14.643 altitude 2945 m.

29 septembre

1

De nouveau sur la panaméricaine direction Cusco.

2

En doublant un poids lourd je sens une perte de puissance importante du moteur, je constate aussitôt le voyant moteur allumé, à 20 km nous repérons un camping, nous décidons de nous y rendre tranquillement.

3

Camping Casa Lena 30 soles par nuit avec wifi,
S 13°32.611 W 072°41.276 altitude 2706 m.
Endroit sympa s’il n’y avait pas les petites mouches qui vous dévorent de partout.

30 septembre

Pour commencer je décide de changer le filtre à gasoil.

4

Nous repartons en fin de matinée et première impression le G a retrouvé sa forme !

5

Le voyant reste allumé, à Cusco il nous faut trouver une valise pour effacer le code erreur.

6

Un arrêt pipi dans la banlieue de Cusco et là miracle en repartant le voyant s’est éteint. Nous en sommes ravis !

7

.

8

Même dans la périphérie des grandes villes, les ordures sont omniprésentes.

9

Dans Cusco le GPS n’a pas choisi les grands boulevards pour nous guider vers le camping.

10

.

1

Nous arrivons en fin de journée au camping Quinta Lala à Cusco, 45 soles au total avec wifi.
S 13°30.341 W 071°59.106 altitude 3650 m.

 

Category: PEROU
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.